L’Association Interligne TGV Belfort-Bienne a été fondée en 2001. Elle a pour but de contribuer à la réouverture complète de la liaison ferroviaire Belfort-Bienne
 
 
 
Réouverture de la liaison

Septembre 2005 - L’assemblée générale de l’association InterligneTGV Belfort-Bienne qui œuvre pour la réouverture de la liaison ferroviaire Belfort-Delle-Bienne s’est déroulée le 10 septembre 2005 à l’UTMB à Sévenans en présence de ses deux coprésidents : Laurent Schaffter, Ministre de l’Environnement et de l’Equipement du Canton du Jura et Yves Ackermann, Président du Conseil général du Territoire de Belfort.


Ce lieu symbolique, à proximité de la future gare TGV de Meroux du TGV Rhin-Rhône, a été choisi pour marquer une année riche en décisions pour le projet de réouverture de la voie ferrée entre Belfort et Delle.

 

Les bonnes nouvelles sont arrivées de Suisse lors du premier semestre 2005 avec la décision du Parlement de participer au financement de la liaison Belfort-Bienne à hauteur de 40 millions de francs suisses (25 millions d’euros). Il s’agit d’une très importante victoire à laquelle l’Association InterligneTGV Belfort-Bienne et ses membres ont contribué par leurs démarches d’information et de contacts auprès des décideurs effectuées depuis plusieurs années.


Parallèlement, le Parlement suisse a confirmé sa contribution au projet de la branche Est du TGV Rhin-Rhône pour un montant de 100 millions de francs suisses (65 millions d’euros). Un accord entérinant cette décision a été signé le 25 août dernier entre la France et la Suisse. C’est un pas de plus vers le bouclage du dossier de financement et le début des travaux prévu en 2006.


L’année 2006 connaîtra aussi des étapes importantes pour le projet de liaison ferroviaire Belfort-Bienne avec la publication de l’étude de potentialité sur la réouverture de la ligne dont les résultats devraient être connus en début d’année et également la remise en service du tronçon transfrontalier Boncourt-Delle en décembre.


L’association Interligne TGV Belfort-Bienne continuera d’œuvrer pour que la réouverture complète de la ligne coïncide avec la mise en service du TGV Rhin-Rhône. C’est un enjeu essentiel pour le développement d’une offre attractive de transport pour l’ensemble de l’Aire urbaine et du Canton du Jura.


Voir l'article original

 
 
       
      Crédits    Mentions légales    Réalisation PIMENTIC