L’Association Interligne TGV Belfort-Bienne a été fondée en 2001. Elle a pour but de contribuer à la réouverture complète de la liaison ferroviaire Belfort-Bienne
 
 
 
Renaissance du Delle-Belfort

Assemblée de l’association Interligne TGV Belfort-Bienne samedi à Porrentruy, avec déjà un Père Noël, tricolore


Daniel Fleury - Novembre 2006

La Franche-Comté et la France alloueront 39 millions d’euros à la réhabilitation de la liaison ferroviaire Delle-Belfort, chacun versant la moitié de cette somme. C’est la bonne nouvelle que Raymond Forni, président de la Région Franche-Comté, était venu annoncer samedi à Porrentruy lors de l’assemblée de l’association Interligne TGV Bienne-Belfort.

Coprésidée par le ministre jurassien Laurent Schaffter et le président du Conseil général du Territoire de Belfort Yves Ackermann, l’assemblée s’est réjouie de l’évolution positive du montage financier du projet. Avec encore quelques millions d’euros provenant du Réseau ferré français, et 12 à 13 millions provenant de Suisse, ce sont 50 à 55 millions d’euros qui sont ainsi pratiquement réunis en vue de cette réhabilitation. Mais la prochaine étape est fixée au 8 décembre, lorsque l’on inaugura la réouverture de la liaison (internationale) entre Delle et Belfort.

Douze trains par jour en gare de Delle dès le 10 décembre

 L’association Interligne TGV Bienne-Belfort s’est évidemment félicitée de cette réouverture. Depuis fin 1992, les trains helvétiques ne franchissaient plus la frontière franco-suisse. Afin d’y remédier, la réhabilitation du tronçon Boncourt-Delle a consisté, du côté français, à l’aménagement d’une nouvelle voie, au renforcement de la sécurité et enfin à la mise à niveau des quais. Coûts de l’opération: 698 000 euros, un montant financé principalement par la République et Canton du Jura et le Conseil régional de Franche-Comté, en partenariat. Les CFF assureront la desserte à raison de douze trains par jour de semaine entre Bienne et Delle, et de six les samedis et dimanches. A souligner que les arrêts se feront à toutes les gares entre Porrentruy et Delle. Ce ne sera pas le cas, en revanche, à partir de Courgenay; cette rame peut être soumise à modification ultérieurement. Point d’orgue de cette réouverture: la cérémonie d’inauguration qui aura lieu le 8 décembre prochain, en présence du président de la Confédération, Moritz Leuenberger.

Travaux préparatoires pour le TGV prévus dès l’an prochain

Ce 1,6 km que représente la ligne Boncourt-Delle constitue, pour le ministre Laurent Schaffter, «un pas vers l’Europe». Ce n’est pas peu dire, car, en effet, la remise en service de cette ligne s’inscrit dans le cadre de la réfection de la voie ferroviaire conduisant à Belfort et de la venue du TGV Rhin-Rhône dans la future gare de Méroux-Moval, prévue d’ici à 2011. Concernant celle-ci, il est à souligner, comme l’a fait par ailleurs le président de Franche-Comté Raymond Forni, qu’«il n’y a aucun retard dans les travaux lancés ni dans les appels d’offres».

D’autre part, les travaux de la SNCF commenceront début 2007 et une zone d’aménagement concertée (ZAC) sera créée d’ici à la fin du premier semestre 2007 avant la phase préopérationnelle de la ligne TGV. Quant au budget de la réalisation de l’exploitation, il sera tantôt bouclé et représente donc 60 millions au minimum, dont une bonne partie a été réunie.

Le fonctionnement du parcours entier en vaut la peine. La confirmation est faite par une étude réalisée par le bureau CITEC. Son représentant, Philippe Gasser, affirme que «les résultats d’étude sont encourageants: il y a un potentiel sur cette ligne». Du côté suisse, le trafic entre Porrentruy et Boncourt devrait doubler. Ressortent également de cette étude des recommandations, notamment celle de «s’engager dans une ligne tram-train» dans une perspective de renforcement du rail. Musique d’avenir…

Pour l’instant, place à la revitalisation de la ligne Boncourt-Delle, avec déjà une inauguration symbolique le 8 décembre, mais qui revêt toute son importance pour le développement de la région.

Consultez l'article original

 
 
       
      Crédits    Mentions légales    Réalisation PIMENTIC