Construite dans le but initial de relier les différents pôles industriels du Territoire de Belfort, la ligne de Belfort-Delle devint rapidement sujet de polémiques.
 
 
 
De 1948 à nos jours

En 1948, la décision est prise par les gouvernements français et suisse de conférer à Delle le statut de gare internationale et c'est le 27 mai 1967 que sont inaugurés les nouveaux bâtiments.
En 1953, la section Morvillars-Delle ne supportant plus qu'un faible trafic, est mise à voie unique par la dépose de la voie 2. En gare de Grandvillars, longeant le BV, la voie 2 est utilisée, au détriment de la voie 1 qui est déposée.
En 1954, le trafic voyageur est constitué de deux paires de rapides diurnes Paris-Interlaken et Belfort-Berne, et l'été, d'un AR BO/OB Boulogne-Interlaken. Cette même année voit le rétablissement à titre d'essais de 2 AR Belfort-Delle les samedis et dimanches et qui resteront sans suite. En 1963, le trafic voyageur reste identique à 1954 ( seule modification, la suppression de la 3ème classe en 1956), mais pour le service nocturne ne subsiste plus que le TAC(train autocouchette) Lyss-Delle-Calais les samedis de plein été, le TAC de l'autre sens transitant par Bale. Coté fret, le transit des marchandises restent important et contribue jusqu'au début des années 1970, au développement de l'économie du Territoire de Belfort.
Dans les années 1980/90, figurent deux express Belfort-Delémont en correspondance à Belfort avec les trains de et vers Paris. Leurs suppressions intervient au service d'hiver, le 26 septembre 1992.

Côté Suisse, deux AR et demi de trains régionaux Delémont-Delle, composés de rames réversibles CFF. Ces trains sont supprimés le 27 mai 1995 de Boncourt à Delle. En revanche, la desserte régionale cadencée Délémont-Porrentruy-Boncourt a été conservée et même améliorée (actuellement à Boncourt, il y a un départ toutes les heures et tous les jours de 5h57 à 23h04). Malgré cela, le guichet de vente de billets CFF de Boncourt a fermé ses portes le 31 décembre 1999. Le point frontière de Delle a fermé ses portes en 1999. 
Côté Fret, malgré un trafic de plus de 200.000 tonnes en 1991, la suppression du trafic Fret en wagons isolés a lieu le 23 mai 1993, aux trains complets le 28 juin 1993 et après un sursaut du à l’interruption pour inondations de la ligne de la
Maurienne la fermeture à tout trafic est définitive le 1er janvier 1996. Les échanges  franco-suisses seront effectués uniquement par Bale, Les Verrières, Vallorbe et Genève. 
Cependant un trafic local utilise encore la ligne jusqu'à Morvillars pour la desserte de la zone industrielle de Bourogne, assuré par Y 8000. A Méroux, subsiste encore la desserte facultative de produits pétroliers acheminée par CC 72000. La section Morvillars-Delle n'est plus utilisée, la quasi-totalité des voies en gare de Delle sont supprimées en 1996 et 1997.
Le 22 septembre 2002, à l'occasion des 125 ans de la ligne Belfort Morvillars et des 145 ans de la ligne Montbéliard Delle, sous l'égide de l'association franco-suisse de défense de la ligne Belfort Delle, L'X 73608 à parcouru la voie unique de Belfort à Boncourt par Delle.
Le 10 décembre 2006, les CFF reviennent en gare de Delle avec 12 allers/retours par jours de semaine, et 6 les samedis, dimanches et fêtes.
Tout laisse à penser, sans rêver, à l'horizon 2011 avec l'arrivée du TGV Rhin-Rhône et une gare à Méroux-Moval, la ligne Belfort Delle, avec quelques aménagements, va être remise en service et mettre en correspondance avec les TGV, des trains régionaux, autant Suisse que Français.
 
 
       
      Crédits    Mentions légales    Réalisation PIMENTIC